Valérie ROUZEAU

Poétesse et traductrice

Née le 22 août 1967 dans une famille de récupérateurs du Cher, Valérie ROUZEAU commence a se faire remarquer en 1999 et 2000 avec ses deux premiers recueils édités (Pas revoir et Neige rien).

Elle exerce parallèlement des petits boulots de vendeuse avant de reprendre ses études, abandonnées après le bac, en littérature anglaise. Elle n’exerce aucune activité salariée et tâche de « vivre en poésie » via la traduction, les lectures publiques, les ateliers dans les classes, etc.

Elle remporte en 2012 le Prix Apollinaire, considéré comme le « Goncourt de la poésie », pour son dernier recueil, « Vrouz » paru aux Éditions de La Table Ronde.

Parolière pour le groupe Indochine en participation sur trois textes : Comateen 2, Ladyboy et Talulla à la demande de Nicola SIRKIS.

Valérie ROUZEAU a publié en 2020 Éphéméride aux Éditions de la Table ronde. Ces mêmes éditions rééditent en 2022, dans une belle version poche (leur collection « la petite Vermillon ») trois de ses livres, Quand je me deux, Pas revoir suivi de Neige, rien et Va où, avec en couverture des dessins d’oiseaux de Jochen GERNER.

Son dernier ouvrage : Mon Œil, édition L’Atelier des noyers – collection Récits de vie (le 1er sept 2022).

Elle est aussi traductrice de nombreux ouvrages, dont celui de Sylvia PLATH au programme du festival Nature en Livres 2024 : Ariel ou celui de Misja FITZGERALD MICHEL : Les plus Belles Berceuses.

Intervention(s) pendant le Festival Nature en Livres 2024

  • Samedi 20 juillet à Lormes (58)
²