Un cercle écopoétique

Rosa Bonheur – Labourage Nivernais (1849)

L’Hostellerie de la Tour se compose désormais d’une quarantaine d’adhérent.e.s majoritairement nivernais, animés ensemble par la volonté de réussir à bénéficier et à mettre en œuvre les composantes d’un idéal culturel, épanouissant, orienté vers la création, la diffusion et l’éducation littéraire.

Les fondateurs de ce cercle écopoétique se retrouvent autour d’une Charte commune confirmant leurs préoccupations d’équilibre environnemental, d’accompagnement autour de mode de vie sain, d’accès à la culture et à l’éducation pour le plus grand nombre, sur la base de valeurs visant à l’égalité, la solidarité, la liberté et la laïcité.

Anthien – Château de Villemolin
Copyright wikipedia

Leur volonté à travers les manifestations proposées consiste à mettre en exergue toute la littérature d’hier et d’aujourd’hui traitant de la nature avec ses aspects féériques, bucoliques, champêtres mais aussi les préoccupations environnementales alliant écrits d’anticipation, visions apocalyptiques, ère anthropocène, protection des espèces, etc.

Certains participent à la sélection des textes, d’autres aux représentations et à l’organisation des débats, afin de donner une image circulaire à l’association, c’est-à -dire dépourvue de toute forme de rayonnement individuel.

L’HDLT est Refuge d’oiseaux (LPO)

Les prochains adhérents apparaissent comme les nouveaux acteurs susceptibles de relayer les mots, les mots des textes, les mots des poètes, les phrases et les paroles des auteurs, les projets et les prix d’écrivains, les savoir-faire des filières, les maisons d’écrivains, salons d’éditeurs, librairies, festivals, ils sont déjà présents sur nos territoires franciliens et bourguignons.

 Sur le plan formel, les membres de l’HDLT sont aussi bien des personnes morales ou physiques, hommes ou femmes, de tous âges, issus de tous territoires. Actuellement ils se répartissent à part égale entre trois catégories :

  • Le champ des expressions artistiques liées à l’écriture et à la littérature au sens large,
  • Les Amis de l’Hostellerie de la tour, à savoir le public issu de tous les territoires,
  • La troisième concerne un Comité de parrains, souhaitant contribuer à asseoir le projet.

Les premiers membres ont posé des jalons entre la région parisienne et la Nièvre en raison de la pandémie, la moitié d’entre eux étaient des auteurs.

Le logo de l’association

L’HDLT est membre de six associations de sauvegarde du patrimoine et de la littérature :

Si vous êtes intéressés par notre projet et voulez adhérer ou en savoir plus, c’est par ici.